Offre Entreprise

Découvrez notre offre entreprise : Tests RH pour les responsables du recrutement (personnalité, orientation, management, vente...)

Entretien de Recrutement

Vous avez réussi à décrocher un rendez-vous... FÉLICITATIONS, mais attention car rien n'est encore gagné. Vous venez de faire la moitié du chemin vers le poste qui vous intéresse. Il s'agit maintenant de montrer au recruteur qu'il a eu raison de vous recevoir et lui prouver que vous ferez un très bon élément...Préparons ensemble votre entretien d'embauche.

Entretien d'embauche : les enjeux du recrutement

Pensez : GAGNANT / GAGNANT
Que ce soit pour vous-même ou pour le recruteur, vous devez avoir à l'esprit que tous les deux sortirez gagnants d'une future collaboration. Pour vous-même, vous aurez trouvé un emploi qui vous convient, vous motive et pour lequel vous trouverez une satisfaction tant professionnelle que personnelle. Pour le recruteur, il aura trouvé en vous un collaborateur fidèle, motivé et prêt à s'investir.

Donnez à votre interlocuteur l'impression que vous allez vraiment lui apporter quelque chose, un savoir faire et que vous allez vraiment répondre à ses besoins. Il faut que la personne en face de vous ait l'impression que vous lui posez cette question : Que puis-je faire pour vous ?
Vous devez ainsi vous comporter comme un professionnel. Il est nécessaire de se documenter sur l'exactitude des missions du poste à pourvoir, sur l'activité de l'entreprise. Vous devez vous adapter à votre interlocuteur, développer vos motivations, argumenter le contenu de votre CV. L'objectif à terme de ce rendez-vous est d'obtenir un contrat signé par les deux parties.

N'oubliez pas qu'un bon entretien de recrutement est:
- Interactif : Vous ne devez pas toujours monopoliser la parole.
- Dynamique : Ne laissez pas de blanc pendant la discussion.
- Organisé : Le recruteur à l'initiative du départ. Il commence généralement par vous exposer les missions du poste puis vous questionne sur votre cursus professionnel, l'entreprise, vos motivations.
- Limité : Vous avez un temps déterminé. Si le recruteur accorde 30 minutes à votre entretien il faut que vous soyez synthétique et clair.

Se préparer pour le jour "J"

Voici une "check-list" des précautions à prendre avant votre départ:
=> Relire son CV et sa lettre de motivation.
=> Relire la description du poste et cibler les points clefs de l'annonce.
=> S'informer sur l'entreprise via son site web ou Internet en général.
=> Connaître la localisation du lieu de rendez-vous et faire une estimation du temps pour s'y rendre. (Objectif: ne pas arriver en retard).
=> Prévoir une sacoche, un bloc-notes et un crayon pour noter certaines informations ou pour transporter des documents (notamment un deuxième CV au cas où le recruteur aurait égaré le vôtre).
=> Penser à votre "look" : rasé, cheveux peignés, costume, tailleur si vous en avez.
=> Reprenez les questions que vous souhaitez poser et auxquelles vous aurez à répondre.

Les 6 phases de l'entretien d'embauche

L'accueil
Vous vous rendez au siège de l'entreprise. À l'accueil demandez le responsable du recrutement ou la personne qui vous reçoit. Demandez à ce que l'on vous annonce. Rendez-vous au bureau du recruteur ou dans une salle d'attente. Dès qu'il vous reçoit, saluez le "en prononçant son nom de famille". ("Bonjour Monsieur Dupont, ... Enchanté Monsieur Dupont, je suis Vincent Lebrun. Nous avions rendez-vous pour un entretien...."). Les gens font plus attention aux personnes qui se souviennent d'eux.

Présentation de l'entreprise et du recruteur
Après vous avoir fait assoir, le recruteur se présentera ainsi que l'entreprise. Il expliquera son rôle dans le recrutement, le temps imparti pour ce rendez-vous, les différentes étapes ou tests qui s'y associent et vous représentera les missions du poste.

Vous vous présentez
Dès lors, c'est à vous de jouer. Le recruteur vous demandera de vous présenter. Lorsque l'on vous demande de vous présenter cela ne se restreint pas à votre nom de famille. Il faudra parler de votre parcours professionnel et scolaire en justifiant ce pourquoi vous avez fait vos choix de carrières. Finissez par dire ce pourquoi vous êtes là aujourd'hui.

Les questions
Si vous exprimez sans grandes difficultés votre parcours et vos motivations pour le poste lors de la 3e phase, le recruteur ne devrait vous poser que quelques questions. Il peut cependant continuer en vous interrogeant sur différents aspects de vos qualités, défauts, aptitudes pour le poste, ou autres sujets que vous n'avez pas bien exprimés auparavant, ou bien qui lui semble intéressant d'approfondir. Notez également que les recruteurs vont essayer de vous déstabilisez s'ils voient que vous avez "trop" préparé votre entretien de recrutement. Un conseil : cette phase de déstabilisation peut se présenter sous forme de question un peu personnelle, voire presque "agressive". Surtout en vous n’énervez pas. Si l'on vous "attaque" répondez calmement en expliquant que l'affirmation ou la question n'est pas fondée. Prouvez que le recruteur tord ou a une mauvaise opinion. (Évaluation du stress / maîtrise de soit / argumentation).

Vos questions.
Vous êtes ensuite invité à poser des questions. Comme nous vous l'avons dit auparavant vous devez vous munir d'une batterie de questions lors de l'entretien d'embauche. Le fait d'interroger votre interlocuteur lui montrera votre motivation globale pour le poste et pour l'entreprise. N'ayez pas peur d'être pertinent.

Conclure.
Le recruteur conclut l'entretien de recrutement. Il vous informe des prochaines étapes du recrutement: date du prochain rendez-vous et date de la réponse qu'il vous fera parvenir. Évitez de poser la question "Allez vous m'engager..." ne vous en faites pas, vous aurez bientôt la réponse. Saluez vote interlocuteur, toujours en le nommant. "Au revoir Monsieur Dupont, à très bientôt...